Blessures de l’articulation de cheville

Sprains (distortions) and ligament injuries of the ankle are among the most frequent of all injuries. Based on data from comparable countries, it can be assumed that more than 1 million people suffer an ankle injury in Germany each year alone. The exterior ligament complex of the ankle is affected in 85% of all cases.


Causes

Les ligaments de l’articulation de cheville peuvent s’étirer excessivement ou même se déchirer suite à une foulure du pied, avec ou sans application de force extérieure. Souvent, ces blessures apparaissent au cours d’activités sportives. C’est là que les blessures aiguës de la cheville sont les plus fréquentes. Elles représentent environ 15 à 20 % des blessures de sport. Les sports avec des changements de direction fréquents et rapides, des sauts et des contacts avec les opposants sont particulièrement dangereux pour les structures ligamentaires de la cheville. Parmi les sports présentant une incidence particulièrement élevée de blessures aiguës de la cheville, on compte le football, le basketball et le volleyball.

Le risque de récidive de blessure à la cheville est élevé, surtout pour les sportifs. Environ un tiers des patients subit une nouvelle blessure à la cheville dans les 3 ans ; parmi les sportifs, le chiffre monte à 73 % des cas. Par la suite, de nombreux patients se plaignent d’affaissement mineur de la cheville, de douleur lors de la marche et de la course, de léger gonflement et de légère instabilité de l’articulation de cheville.

Type de blessure ligamentaire

85 % des blessures de l’appareil ligamentaire de la cheville supérieure concernent les ligaments latéraux, le ligament latéral antérieur étant le plus fréquemment affecté. Les blessures de la cheville inférieure sont également possibles. Tandis que les blessures isolées de la cheville inférieure sont rares, des estimations indiquent que 10 % des patients présentant une instabilité latérale chronique de la cheville supérieure souffrent également d’instabilité de la cheville inférieure.

Gravité de la blessure et symptômes

Les lésions ligamentaires de la cheville sont divisées en 3 degrés de gravité :

Niveau I (léger) :

Élongation du ligament sans rupture macroscopique, léger gonflement et/ou sensibilité des structures affectées. Pas de perte fonctionnelle ou perte minimale, en général pas d’hémorragie interne, pas d’instabilité mécanique de la cheville, pas de problèmes de prise en charge du poids.

Niveau II (moyen) :

Rupture macroscopique partielle avec douleur moyenne, gonflement et sensibilité des structures affectées. Déficience fonctionnelle légère ou moyenne et instabilité légère ou moyenne de la cheville ; fréquemment avec hémorragie interne et problèmes de prise en charge du poids.

Niveau III (grave) :

Rupture complète du ligament avec gonflement important, hématome et algésie. Perte fonctionnelle de la cheville ainsi que mouvements anormaux et instabilité prononcés de la cheville, hémorragie interne, pas de capacité de prise en charge du poids.

Diagnostic

Tout d’abord, le médecin examine le pied concernant les limitations de mouvement, le dégagement de chaleur, le gonflement, la rougeur, les os en protubérance, etc. Les circonstances ayant mené à la blessure sont clarifiées au cours de la consultation, de même que la localisation de la douleur ainsi que les éventuelles blessures ou maladies antérieures dans cette région. D’autres procédures de test comme une radio ou un examen IRM sont effectuées en fonction des conclusions.

Thérapie

Early functional mobilisation treatment of ankle ligament injuries has established itself as the modern standard. It includes following the PRICE rule (protection, rest, ice, compression, elevation) immediately following an injury. Light exercise with no weight bearing can begin after just 48 to 72 hours to restore the range of motion and muscular strength. After the swelling recedes, the ankle joint is stabilised with an orthosis and weight bearing is re-established step-by-step over the course of 2 to 4 weeks.

Accompanying sensomotoric training is desirable as well and should start as early as possible – usually after 3 to 4 weeks.

Faut-il opérer oui ou non ?

Un passage en revue complet comparant l’immobilisation et un traitement fonctionnel précoce montre que le traitement fonctionnel précoce est significativement meilleur que l’immobilisation plus longue :

  • À long terme, un plus grand nombre de patients reprend le sport pratiqué avant la blessure
  • La reprise de sport a lieu plus rapidement
  • Un plus grand nombre de patients reprend plus rapidement l’activité professionnelle pratiquée avant la blessure
  • À court terme, moins de patients souffrent de troubles persistants tels qu’un gonflement
  • Moins de patients présentent une instabilité mécanique de la cheville sur les radios
  • Plus de patients sont satisfaits du traitement


Produits

Malleo Sensa

Le Malleo Sensa offre à votre cheville la stabilité nécessaire à la suite de lésions ou d’inflammation.

plus

Malleo TriStep

L’orthèse multifonctionnelle Malleo TriStep peut être adaptée en fonction des trois phases de guérison après des blessures ligamentaires à la cheville.

plus

Malleo Sprint

Après une blessure à la cheville ou en cas d’instabilité chronique, cette orthèse active stabilise votre cheville en toute sécurité.

plus


Les produits présentés sont des exemples d’appareillage. L’adéquation d’un produit à votre situation et votre capacité à exploiter au mieux les fonctions du produit dépendent de nombreux facteurs différents. Votre condition physique, la forme physique et un examen médical détaillé sont, entre autres, des éléments essentiels. Votre médecin ou l’orthoprothésiste choisira également l’appareillage qui vous convient le mieux. Nous sommes ravis de pouvoir vous aider.